Il est possible de fêter Noël autrement, simplement tout en restant festif
Bien être

Faire le choix d’un Noël simple (mais festif)

Chaque année, décembre arrive avec ses festivités. Je ne sais pas vous, mais j’ai toujours aimé cette période, qui apporte un souffle de jovialité et de gaieté pendant les grands froids de l’hiver.

J’aime ce moment où la famille se retrouve, où les enfants jouent, rient et s’émerveillent, avant de donner le départ à une nouvelle année et son lot de bonnes résolutions.

Mais cette année, c’est un peu différent.

Non pas que la gaieté ou la joie ne soient pas au rendez-vous, non. C’est plutôt dans notre façon de fêter les fêtes de Noël que nous allons modifier certaines choses

Pourquoi un Noël simple ?

Depuis plusieurs mois, mon mari et moi sommes dans une dynamique de simplicité, à savoir, de désencombrement et d’approche minimaliste. Nous avons fait beaucoup de tri dans notre intérieur effectivement mais aussi dans notre vision des choses, nous essayons de nous focaliser sur l’essentiel, l’important, ce qui nous met en joie. D’ailleurs, je ferai un prochain article au sujet du désencombrement très bientôt. N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter pour ne rater aucun article ou vidéo !

Par choix, par envie, par conviction, nous avons décidé que cette année sera différente des autres années, sur plusieurs points. Bien que les Fêtes soient à chaque fois un agréable moment, nous souhaitons nous recentrer sur l’essentiel, sur l’âme de cette fête. 

Acheter : un vrai plaisir ?

Acheter un cadeau parce qu’il faut acheter un cadeau, je n’en vois plus l’intérêt. Mais choisir, fabriquer, offrir un cadeau doit être un plaisir selon moi pas une contrainte. Même si j’aime passer devant les jolies boutiques bien décorées, toutes dorées, avec de jolis sapins ou encore des lutins animés, ce n’est pas pour autant que j’ai envie d’acheter plus.

Mon secret ? j’ai découvert un super pouvoir : apprécier la “magie” sans vouloir acheter, mais simplement apprécier ce que je vois. Simplement. Ne pas VOULOIR.

Ma mère m’a toujours dit que regarder, c’était gratuit.  C’est tout à fait vrai, on peut s’émerveiller devant de jolies vitrines de grands magasins sans pour autant vouloir ce qu’il y a dedans. 

Pour vivre un Noël en simplicité, nous avons choisi de limiter les dépenses matérielles liées aux cadeaux, et privilégions les cadeaux pour les enfants. Non pas par avarice, mais par prise de conscience.

En effet, combien de cadeaux achetés dans la cohue de la foule et reçus à Noël sont vraiment appréciés par ceux qui les reçoivent ? Pourquoi attendre le moment des fêtes pour offrir tel ou tel cadeau si on souhaite faire plaisir ? Acheter une babiole inutile pour dire “j’ai fait un cadeau” est-ce vraiment ça le sens de Noël ? Acheter la dernière TV en vogue, est-ce vraiment ça l’esprit de Noël ? 

Je ne suis pas dans la critique, j’expose simplement ma vision des choses, mon regard, assez nouveau c’est vrai, sur ma façon de consommer, de faire plaisir et de se faire plaisir. 

Fête noël en simplicité et gaiement c'est possible

La simplicité est aussi au menu ?

Au-delà de l’aspect matériel, il y a aussi la nourriture. J’ai toujours été effarée par tout ce que l’on mangeait à Noël. A-t-on vraiment besoin d’avoir mal au ventre et de ne plus pouvoir se lever de sa chaise pour passer une belle fête ? Je suis convaincue, là encore, que la simplicité peut avoir sa place à table. Simplicité ne veut pas dire tristesse.

Il est tout à fait possible de préparer une jolie table et de bons plats, sans faire dans la surenchère d’entrées, de plats, “d’entre-plats”, de desserts, de mignardises… Savoir apprécier ce que l’on mange sans en manger des tonnes, est aussi une quête de simplicité qui en vaut la peine. 

Un Noël simple : le sens des valeurs 

Selon moi le moment des fêtes de fin d’années, est la bonne occasion pour revenir un peu aux sources, aux choses essentielles de la vie et ce n’est pas dans le consumérisme qu’elles se trouvent

Peut-être pouvez-vous simplement vous offrir mutuellement un bon moment à partager ensemble ?

Offrez de l’authenticité, des rires, de la joie et du partage. Finalement, faites vivre les valeurs de Noël. 

Je lisais récemment dans un article, que certains foyers dépensent des sommes astronomiques seulement pour les cadeaux, alors qu’ils ont du mal à finir les fins de mois dans le positif. Je ne comprends pas.

L’objectif de Noël n’est pas de mettre son compte en banque dans le rouge. Est-on vraiment obligé de vivre cela ? Les fêtes ne sont plus ce moment de joie alors, mais plutôt une période de stress et d’interrogations…

Je suis également tombée sur une vidéo qui montrait ce que les enfants voulaient vraiment pour Noël. Visionnez-la si vous ne l’avez pas encore vue. Vous serez certainement surpris par le choix final des enfants.

N’hésitez pas à me dire en commentaire ce que vous en avez pensé !

Eh oui, eux aussi veulent simplement de l’authenticité. 

 

Vous l’aurez compris, en termes de cadeaux de Noël, il suffit de peu de choses finalement. De bons chocolats pour les gourmands, une bonne bouteille de vin pour les amateurs, des petites créations faites maison, des petits paniers garnis, des moments, des sorties… 

Bref, des attentions toutes simples effectivement mais que vous aurez plaisir à offrir et à recevoir.

Fête religieuse, fête des enfants, fête de famille… peu importe votre culture, vos croyances, les fêtes de Noël restent un moment privilégié à passer avec ceux qui vous sont chers (famille ou pas d’ailleurs), ceux qui vous sont proches et que vous aimez. 

Noël et les enfants : comment faire simple ?

Limiter les jouets (mais faire le bonheur des enfants)

Un jour j’ai été choquée par le déballage express des cadeaux réalisé par les enfants présents. Ce n’est absolument pas de leur faute ! Comment ne pas avoir le tournis face à ces montagnes de cadeaux ?

Ils déballent à toute allure pour ne laisser à l’objet reçu que quelques minutes voire secondes d’intérêt avant d’attaquer le prochain qui leur tombe sous la main. Des jouets qui pour la plupart seront très peu utilisés. 

Alors pour cette année nous avons choisi de faire une liste d’idées exhaustive pour envoyer à notre famille et avons expliqué notre démarche. Non, notre fille n’a pas besoin de beaucoup de jouets.

Nous ne sommes pas anti-jouets, bien sûr que non, ils peuvent être utiles, favoriser l’imaginaire et la créativité, faire rire, permettre d’utiliser diverses compétences, aider l’enfant à grandir, nous permettre de passer de bons moments en famille. Mais pourquoi en faire une montagne, dans le sens propre du terme ? Car à Noël, il s’agit bien de montagnes de cadeaux. 

Nous souhaitons que notre fille apprécie ce qu’elle reçoit ce jour-là, qu’elle prenne le temps de découvrir ce qu’elle aura reçu, sans être dans une frénésie du déballage. Pour ne s’intéresser qu’au carton, qui devient d’ailleurs un super jouet chez les touts petits !

Transmettre les valeurs fortes de cette fête, telles que la gratitude, la solidarité, le bonheur de se retrouver et de se réjouir, et non crouler sous une avalanche de cadeaux. 

Et si vous laissiez aux enfants cette possibilité de s’émerveiller dans la simplicité, de se faire plaisir ?

Je crois que cette magie disparait, et j’ai très envie que ma fille connaisse cette jolie magie de Noël. Qu’elle découvre au pied du sapin les quelques jouets ou jolies intentions qui correspondent à ses envies, ses besoins, son niveau de développement, ses acquisitions. Qu’elle prenne le temps de jouer avec son papi et ses mamies, ses cousin.e.s, etc.

Soyez-en sûrs : le plaisir ne réside pas dans la quantité de jouets reçus mais dans le choix de ceux-ci. 

Les jouets : visez la simplicité !

Abygaël ne recevra pas de cadeau… de notre part. Nous avons choisi cette façon de faire car pour l’instant elle est encore petite, et nous préférons lui offrir quelques jouets ou livres de manière ponctuelle sur toute l’année, plutôt que d’attendre une date précise pour lui offrir un cadeau.

Nous faisons ce choix, car elle aura des jouets de la part de ses grands-parents, oncles et tantes, et donc aura déjà l’attention bien focalisée sur ces jolis cadeaux. Noël est encore bien abstrait pour elle, nous verrons pour les prochains comment aborder cette fête, le Père-Noël, etc. 

Pour votre liste, privilégiez les compétences de chacun (celles des grands-mères pour la couture pour ma part) pour confectionner des cadeaux utiles, uniques, avec une histoire et un savoir-faire. Choisissez de beaux jouets qui répondent aux besoins de votre enfant en termes de développement, des livres aussi (qui pour moi sont une fabuleuse source de plaisir et de savoir)

Voici ci-dessous la liste d’idées de cadeaux pour notre puce pour Noël, sachant qu’elle aura 22 mois le 25 décembre :

  • Quelques figurines d’animaux.  Elles sont réalistes et de très bonne qualité (Papo/Schleich). 
  • Des bandeaux tricotés main pour l’hiver
  • Des habits pour son poupon confectionnées par la mamie (avec des gros boutons, fermetures éclair, scratch…)
  • Une kitchenette et quelques ustensiles de cuisine, car elle adore être avec nous pour la préparation des repas. Nous l’installerons près de la cuisine. Elle est dans le mimétisme en ce moment, c’est l’idéal.
  • Quelques livres
  • Un set de musique pour éveiller son écoute musicale et faire de chouettes activités ensemble autour des sonorités ! De bons moments en perspective
  • Un camion (elle adore ce qui roule, voitures, motos…)

Passez un beau Noël (et en toute simplicité !)

Et si vous avez un petit bout de chou entre 0 et 1 an, vous trouverez quelques idées dans mon article consacré aux Jouets pour les 0-1 ans. Vous y trouverez certainement de l’inspiration.

Et voilà.

Dites-moi en commentaire comment sera votre Noël cette année ? Quelques astuces de “simplicité” allez-vous mettre en place ? 

Pour finir cet article, je vous souhaite de passer un Noël en toute simplicité, de vivre de belles fêtes avec ceux que vous aimez, de rire avec vos enfants, d’aimer et d’être heureuse tout simplement. 

Joyeux noël par good Morning Sidonie

Photo de couverture:  raw pixel
Suivre et Aimer Good Morning Sidonie

«

»

2 Commentaires

  • Très chouette article et je te rejoins complètement. Mais est ce que tout le monde chez toi va adhérer? Compliqué chez nous. Ça leur fait tellement plaisir toute cette démesure.

    • Nelly - GMS
      Auteur

      Merci Anne-Sophie pour ton passage ici et ton petit commentaire.
      Eh bien nous avons bien expliqué notre démarche autour de nous, le pourquoi des choses, nous avons expliqué notre approche et notre façon d’aborder les fêtes. Et cela a été bien compris je crois et respecté.
      Etant dans une démarche de désencombrement depuis plusieurs mois, notre famille a compris que nous nous défaisions de l’attachement au matériel, et que nous souhaitions privilégier ce qui nous donne beaucoup de satisfaction, ce qui nous apporte de la joie, ce que nous trouvons esthétique ou utile.
      Nous préférons dire NON plutôt que de dire OUI et laisser un objet prendre la poussière dans un meuble.
      Pour les jouets, c’est vrai que c’est plus difficile, car toute la famille a envie de faire plaisir aux enfants et souvent on pense que le “beaucoup” répondra à cette attente. Mais je suis certaine que l’approche peut changer… peut être pas d’un coup, mais nous pouvons tous changer notre comportement face à la consommation et à notre façon de profiter de l’instant présent, ensemble 🙂 Je te souhaite un très beau Noël.

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.